Le métier de tapissier d’ameublement

Mon métier de tapissier d’ameublement consiste à habiller de nombreux types de meubles de styles anciens et contemporains. Je travaille à partir d’anciens sièges à refaire ou de carcasses nue que je m’occupe d’habiller d’un tissu après être passé par différentes étapes telle que :

  • LE SANGLAGE : entrecroisement de bandes de sangle sur lesquelles repose l’assise.

C'est un succession de bande entrecroisées réalisé avec de la sangle en jute.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • LE GUINDAGE : les ressorts sont cousus sur les sangles et reliés entre eux avec une cordes a guinder.

Ressorts cousus aux sangles et reliés entre eux avec une corde en lin pour guindage.

  • LA MISE EN CRIN : dans un premier temps nous formons des pelotes de crin végétale et ensuite façonnons afin de lui donner du volume.

Les pelottes

P1030686

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’EMBALLAGE :le crin est emballer dans une toile de jute claire et ensuite, les différents points et bourrelés seront cousus pour donner la forme et la tenue de l’assise.

P1030690

P1030151

 

(je vous montre  volontairement  une assise de chaise sur laquelle tous les points apparaissent.)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Afin de répondre au mieux à vos besoins je vous conseille sur le choix des tissus (couleurs et résistances) et coordonne le style avec la décoration de la pièce.

Je confectionne également des voilages, des rideaux, différents types de stores, mais m’occupe aussi de la réalisation toute sortes de têtes de lits.

Afin de fournir un travail de qualité j’utilise, en plus d’une technique adaptée, des outils adéquats tels que :

  • Ciseau à dégarnir coudé
  • Arrache agrafes
  • Le maillet en buis
  • Le tire-sangles
  • Le ramponneau aimanté
  • Le ramponneau spécial clous décoratifs
  • Ciseaux de couturière
  • Le mètre de couturière et le mètre ruban
  • Pige en bois
  • Epingles têtes émail et houseaux têtes plastique
  • Carrelet courbe et droit

 

Ce métier très délicat exige l’utilisation de matériaux adapté au meuble à rénover. J’utilise pour cela certaines de ces fournitures ;

 

  • Semences de tapissier
  • Fil, ficelle et corde à guinder
  • Toile forte et claire (jute) et blanche (coton)
  • Sangle en jute et élastique
  • Jaconas (coton)
  • Crin végétal et Célencrin
  • Ressorts de différentes hauteurs
  • Colle blanche
  • Ruflette
  • Anneaux, œillets et boutons a recouvrir
  • Ouate, duvet, plumes, mousses …etc.

Au fil du temps, un multitude de styles ont émergés et c’est pourquoi il est délicat de tapisser les fauteuils, chaises et autres meubles d’époque. Vous trouverez ci-dessous l’ensemble des styles que je suis amené à manipuler au fil de mes réalisations.

 

Louis XIII

  • Meubles massifs et droits
  • Entretoises en « H »
  • Décors géométriques en pointe diamant
  • Etoffe lourde brodée, tapisserie au point de Hongrie, rayures, feuilles, fleurs ou fruits.
  • Finitions franges de laine, gros clous forgés.

Louis XIV

  • Entretoises en console (en « X ») ou volutes affrontées
  • Feuilles d’acanthes
  • Placage or argent ou bronze
  • Pieds et accoudoirs en forme d’os de mouton
  • Velours de Gêne, tapisserie des Gobelins et d’Aubusson, petits points sur canevas, Savonnerie de Chaillot
  • Finition clous forgés et dorés à l’or fin

 

Régence

  • Pieds de biches
  • Profil en arbalète
  • Coquilles saint Jacques symétriques sur les ceintures des meubles ou sur les dossiers de sièges
  • Velours, damas, satin broché, soierie de Lyon
  • Finition clous forgés dorés

 

Louis XV

  • Pieds galbés
  • Traverses inferieures découpées en arbalète
  • Les feuilles d’acanthes
  • Les coquilles asymétriques en agrafes
  • Marqueterie en éventails, en ailes de papillon
  • Damas, moirée, soierie a fleurs, branchages et feuillages ; imprimé de Perse et d’Inde
  • Finition clous, lézardes et galon finetés

Louis XIV

  • Pieds cannelés et droits
  • Dés de raccordement ornés d’une fleurette
  • Pommes de pin
  • Marqueterie de bouquet ou gerbes de fleurs
  • Tapisserie de Beauvais et d’Aubusson, soierie de Lyon, toile de Jouy
  • Finition clous, galon et lézardes finetés.

Directoire

  • Abandon partiel de l’ornementation
  • Pieds antérieurs et supports d’accotoirs en balustre rond
  • Dés de raccordement ornés d’une rosace surmontée de stries ou de losanges
  • Dossier enroulé et ajouré
  • Satin rayé ou uni, damas, velours, toile de Jouy
  • Finition clous, galon plat.

Empire 

  • Absence de marqueterie
  • Décors de bronze en applique :   couronnes de laurier, étoiles, palmettes, abeilles
  • Accoudoirs dans le prolongement du pied, dossier droit, pieds en sabres
  • Tapisserie de Beauvais, soie brochées à fond coloré, damas, velours ciselés
  • Finition clous, galon a palmette.

Restauration

  • Utilisation des bois clairs
  • Dossier en gondole
  • Accoudoirs enroulés
  • Pieds en console ou fuselés
  • Soie brochée, satin, velours plat et ciseler
  • Finition clous, galon plat.

Louis Philippe

  • Utilisation des bois sombres
  • Dossier de siège sans moulures
  • Absence de décors
  • Pieds en consoles, pieds Jacob
  • Bande de tapisserie incrustée, soie et velours imprimés
  • Gros motifs lourds et sombres, dessins orientaux
  • Finition franges de laine façonnées, clous.

Napoléon III

  • Eclectique des formes
  • Mélange des styles avec abondances des décors
  • Utilisation des bois noirs soulignés d’un filet de laiton
  • Sièges capitonnés
  • Bande de tapisserie, satin, damas, velours unis ou ciselés
  • Finition boutons, capitons, franges, glands..etc.